Remplacer une dent par un implant dentaire

dent manquante

Suite à un traumatisme, ou parce qu’elle était trop abimée, une dent a été extraite et doit être remplacée. Les dents voisines sont intactes, la dent va donc être remplacée par une couronne sur implant dentaire.

Etape 1 : Pose de l’implant dentaire

Pose de l'implant dentaire et de sa vis de cicatrisation

Un implant dentaire est mis en place. L’intervention est réalisée au cabinet dentaire, sous anesthésie locale et donc sans douleur. L’implant prend la place de la racine de la dent manquante. Les dents voisines restent intactes, à la différence de la solution de remplacement par un bridge, où les dents voisines doivent être « limées ».

Une petite vis de cicatrisation est vissée sur l’implant. Elle va rester en place pendant la cicatrisation. Ce temps de cicatrisation varie de 3 à 4 mois.  Ici, il faudra porter un appareil provisoire pour remplacer temporairement la dent manquante. Cette prothèse provisoire n’est généralement réalisée que si la dent à remplacer est visible.

Etape 2 : Pose du pilier implantaire et de la couronne

Après 3 à 4 mois de cicatrisation, la vis de cicatrisation peut être enlevée. C’est une intervention très simple, qui dure quelques secondes et qui est réalisée sans anesthésie. La vis est tout simplement dévissée. Elle sera remplacée par le pilier implantaire.

Pose du pilier implantaire

Le pilier implantaire est vissé sur l’implant. Ce pilier va servir de support pour la future couronne. Il est généralement en titane, comme l’implant. Il peut également être réalisé, comme sur l’illustration, dans une céramique très résistante, la zircone.

Pose de la couronne en céramique sur implant

La couronne est fixée sur le pilier implantaire. La dent sur implant est maintenant terminée. Il est très difficile de voir la différence avec les dents naturelles.

Pose d’implant en un temps et pose d’implant en deux temps

L’exemple ci-dessus montre une pose d’implant en un temps chirurgical. C’est à dire qu’il n’y a qu’une seule intervention chirugicale pour poser l’implant. C’est la méthode la plus utilisée.

Dans certains cas particuliers, il faut deux interventions chirurgicales pour arriver au résultat ci-dessus. On parle alors de pose d’implant en deux temps chirurgicaux. L’implant est mis en place dans une première intervention, mais avec une vis de cicatrisation plus petite, qui reste sous la gencive.  Après environ 3 mois de cicatrisation, il faut une deuxième intervention pour remplacer cette vis de cicatrisation par une nouvelle vis un peu plus grande qui dépassera de la gencive et pourra être facilement manipulée aprés 3 à 4 semaines de cicatrisation de la gencive. Cette façon de procéder vous sera proposée si des implants doivent être posés sous une prothèse existante dans le but de la stabiliser par exemple.

 

22 avril 2012